Créer un site internet

4ème embouteillage de Lapalisse (Allier)

Reconstitution du 4ème embouteillage de Lapalisse sur la Nationale 7 Historique

les 12-13 et 14 octobre 2012 - (cliquez sur les photos pour accéder aux dossiers)

lapalisse1.jpg

lapalisse3.jpg

Photos de Jean-Seb

et Valentin

 Photos de Flo

 Retour sur cet événement exceptionnel...

L’histoire se déroule le 13 octobre 2012 au matin. Départ d’Essert (90) pour Jean-Marc Barthélémy à 3h15 du matin, la famille Pagnier de Filain (70) vers 4h30, la famille Calinon de Franey (25) vers 5h, tous à bord de nos Peugeot 403. Une fois tout le monde retrouvé, « on se fait un film » : on part en vacances, tranquilles, direction le sud. Pas de chance au bout de 290km, énorme bouchon pour traverser Lapalisse, dans l'Allier. Incroyable, on avait l'impression d'être retombés 50 à 60 ans en arrière, on y comprenait rien : des 403, des 203, des SIMCA, des deudeuches, des Juvaquatre, des 4L, et bien d'autres... mais que nous arrive-t-il ??? 2h1/2 pour sortir du parking de l’aire des vérités, 1h1/2 pour traverser la ville !!! .... Et pour couronner le tout : un énorme lion sorti des usines Peugeot de Sochaux qui déambulait dans les rues, et la maréchaussée d’antan qui contrôlait les véhicules !!!
Bon sang mais c'est bien sure, c'était la reconstitution de l'embouteillage de Lapalisse sur la Nationale 7 historique !!!!
Que de beaux souvenirs ! Plus de 800 véhicules de 1935 à 1965 étaient présents, et parmi eux des spécimens plutôt exceptionnels, dont nos superbes 403…

 Une organisation parfaite, une ambiance conviviale, chaleureuse, et que de belles rencontres à travers tous ces passionnés que nous sommes.

 Les spectateurs étaient aux anges, de nous voir défiler avec nos anciennes, et notre mascotte a connu une nouvelle fois un énorme succès, y compris avec les vrais gendarmes. Nous ne comptons plus le nombre de photos sur lesquelles notre « Lion » a été immortalisé.

 Après le pique-nique du midi (enfin non, un pique nique de 14h30) bien mérité, direction la place de Lapalisse pour exposer nos voitures et découvrir le « Mécanophone », petit camion surmonté de dizaines de trompettes raisonnant à la musique d’un orgue de barbarie, mais aussi rencontre avec Thierry Dubois, l’initiateur de cet embouteillage, qui nous a dédicacé son livre sur la Nationale 7.

 Le lendemain, c’était le rendez-vous pour une balade touristique à travers le « pays de Lapalisse », avec un questionnaire à compléter, des énigmes à résoudre, et surtout, des paysages magnifiques à découvrir, mais aussi un accueil chaleureux des habitants des villages et hameaux traversés.

 Il fallait penser au retour, et dimanche, en milieu d’après-midi, nos 403 avaient du mal de prendre la route pour nous ramener chez nous. D’ailleurs, je doute que ce soit nos voitures qui avaient du mal, mais plutôt nous, les conducteurs, qui ne voulions pas appuyer sur l’accélérateur, tellement nous nous sentions bien à Lapalisse.

 Il ne nous reste désormais que des souvenirs, mais que de BONS souvenirs, et surtout des centaines de photos de ces journées mémorables.

 Un grand coup de chapeau à la communauté de communes du Pays de Lapalisse, à Thierry Dubois, à Magalie, à tous ces bénévoles et la « vrai » gendarmerie » qui ont œuvrés pour assurer le bon déroulement de cet exceptionnel rassemblement de voitures anciennes, et qui ont aussi assuré notre sécurité et celles des centaines de visiteurs venus admirer nos voitures.

 Une chose est sure : on sera là dans deux ans ! – Denis Pagnier


lapalisse-embouteillage.jpg